Archives de la Lutherie - Mirecourt

Archives de la Lutherie Mirecourt

Ateliers Charotte-Apparut-Hilaire

Informations principales

Type d'entité

Collectivité

Nom

Ateliers Charotte-Apparut-Hilaire

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) nom(s)

Numéro d'immatriculation des collectivités

Informations sur l'entité

Dates d'existence

Histoire

Les établissements Apparut sont nés de la reprise de l'atelier de Victor-Joseph Charotte (1859-1925) par Joseph Georges Léon Apparut (1er aout 1877-1er février 1948). Originaire de Juvaincourt, George Apparut a été initié à la lutherie dans l'atelier de son père, Marie Léon Émile Apparut (1851-1876). En 1896, il travailla à Lyon aux cotés de Paul Blanchard, puis en 1900 rejoignit Georges Mougenot à Bruxelles pour 2 ans (une autre source affirme qu'il y a travaillé au cours de l'année 1925 juste avant de reprendre l'atelier de Victor-Joseph Charotte). Il rentra au service de Marc Laberte jusqu'en 1921 comme chef d'atelier. En 1924, il se rend à Avignon aux côtés d'Émile Pouzol avant de reprendre l'atelier de Victor-Joseph Charotte situé rue Sainte-Cécile à Mirecourt - atelier créé par le père de ce dernier : Auguste Hypolite Charotte (1829-1869). Il fabriqua, non seulement des violons, mais aussi des violoncelles, des contrebasses et des violes d'amour. Ses instruments s'inspirent de ceux de Victor Joseph Charotte (notamment pour la forme des ouïes) mais également de l'école italienne (copies de Stradivarius, Guarnerius, Guadagnini…). À la mort de Georges Apparut en 1948, c'est son épouse Joséphine Louise Gillet (1883-1958) qui prend sa succession aux cotés de Paul Hilaire, un de ses anciens apprentis (1909-1967). Georges Apparut a notamment formé Louis Delignon, Jacques Français et Paul Hilaire. C'est à cette époque que l'atelier prend le nom d'établissements Apparut-Hilaire. La fabrique d'instruments se recentra sur la production de violoncelles mais aussi de violons alto. Ces instruments connurent un franc succès à l'international, en particulier aux États-Unis et au Japon. Après le décès de Paul Hilaire, Jean Eurly (1907-1987) qui avait rejoint l'atelier en 1957 après la fermeture des établissements Dieudonné où il travaillait, prit sa suite jusqu'à sa retraite en 1977.

Lieux

Statut juridique

Professions / Activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Liens avec d'autres personnes

Relation avec une autre entité

Charotte, Victor-Joseph (1859-1925)

Identifiant de l'entité associée

Relation

hiérarchique

Formulation de la relation

Charotte, Victor-Joseph est le propriétaire de Ateliers Charotte-Apparut-Hilaire

Dates de la relation

.-1925

Description de la relation

Zone du contrôle

Identifiant de la description

Identifiant du service responsable de la description

Règles et/ou conventions utilisées

Niveau d'élaboration

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice

Tous droits d'utilisation et de réutilisation réservés aux Amis du Vieux Mirecourt-Regain - Conception STUDIO BS