Archives de la Lutherie - Mirecourt

Archives de la Lutherie Mirecourt

fonds AC0872 - The Jacques Français Rare Violins, Inc. Photographic Archive and Business Records

Informations principales

Cote

AC0872

Description

The Jacques Français Rare Violins, Inc. Photographic Archive and Business Records

Date(s)

  • 1844-1998 (Production)

Que décrit cette notice ?

fonds

Support matériel

33,3 pied cube soit 0,94 mètres cubes. 60 boîtes de documents, 3 boîtes de classeurs et 5 boîtes hors-format à plat.

Contexte de production et de conservation

Origine des documents

Français, Jacques (1924-2004)

Notice biographique

Jacques Français est né à Paris le 3 juillet 1924, il est le fils de Emile Français et de Lucile Caressa. Ses origines se situent dans la ville de Mirecourt en Lorraine, le centre traditionnel de la production de violons en France. Son grand père, Henri Français, était le luthier officiel du conservatoire de Paris. Son grand père maternel, Albert Caressa, était également luthier. La maison "Caressa et Français" était une des maisons les plus renommée au monde pour la vente et la restauration d'instruments à cordes. Ils avaient fait l'acquisition de l'atelier de Gustave Bernardel en 1901 (l'ancienne maison Gand et Bernardel frères à Paris, fondée par Nicolas Lupot en 1796.). Henri avait vendu sa part dans l'entreprise à la fin de la Première Guerre Mondiale. L'atelier de Caressa a finalement été repris par Emile Français en 1938. La magasin est resté ouvert durant l'occupation allemande lors de la Seconde Guerre Mondiale et sera fermé en 1981 après la mort de Lucile Caressa-Français. L'atelier parisien était fréquenté par les plus grands noms de la musique.
Jacques Français a d'abord été formé dans le magasin à Paris, commençant à travailler à l'âge de douze ans. A l'âge de dix huit ans il est apprenti chez Victor Aubry en Normandie. Il complétera son apprentissage chez Georges Apparut à Mirecourt. Il travailla ensuite dans l'atelier de son père rue de Madrid et dans l'atelier de Fridolin Hamma à Stuttgart en Allemagne. Il est envoyé en 1947 à New-York et travaille sous la direction de Simone Sacconi dans le magasin de Rembert Wurlitzer. Après un an passé outre-atlantique, il revient à Paris pour travailler dans l'atelier de son père. Un an plus tard, Jacques retourne aux Etats-Unis et ouvre son propre atelier sur la 57ème à New-York, pas très loin du Carnegie Hall. Il poursuit alors une carrière dans la réparation et la vente de violons rares indépendamment de son père. Au fil du temps l'atelier se forge une belle réputation et est fréquenté par beaucoup des plus grand concertistes du monde.
Beaucoup de photographies dans les archives Français sont originaire du vendeur de violons Emil Hermann. Hermann avait tenu un magasin au 148 W de la 57ème rue à New-York et plus tard au 161 W de la même rue, juste en face du Carnegie Hall et encore plus tard au 130 W. Après la retraite de Hermann, Jacques Français fait l'acquisition des archives d'Emile Hermann et en particulier de beaucoup de certificats d'authenticité et de photographies. En 1964, le célèbre luthier René Morel, rejoint l'atelier de Jacques Français et devient son associé, ils travailleront ensemble pendant près de 30 ans. En 1985, Emmanuel Gradoux-Matt est embauché par Jacques Français. Il devient le premier ouvrier de l'atelier. Le premier février 1994, Jacques Français prend sa retraite. L'atelier du 250 W sur la 54ème rue est repris par Morel et l'atelier et renommé "René A. Morel Rare Violins, Inc.". Jacques Français décède le 4 février 2004. Il laisse une veuve, Béatrice Français et une fille, Isabelle Français. Son neveu, Gaël Français, apprenti de Morel et Français, continue la tradition familiale.
[Traduction de l'instrument de recherche disponible à cette adresse : http://amhistory.si.edu/archives/d5872a.htm]

Origine des documents

Hermann, Emile (1888-1968)

Notice biographique

Histoire archivistique

La préservation et le classement de cette collection a été rendu possible grâce aux aimables contributions de "The Herbert and Evelyne Axelrod Endowment", "The Friends Of Music at the Smithsonian" et Béatrice Français, la veuve de Jacques Français.

Type d'acquisition dans les collections

Cette collection a été léguée au "Smithsonian Institution National Museum of American History, Archives Center" par Jacques Français en 2004.

Contenu

Présentation du contenu

Cette collection se compose d'un vaste ensemble de photographies d'instruments à cordes et d'archets rares. Beaucoup de ces photographies ont été créées lors de la création de certificats d'authenticité. Les photographies datent exclusivement du 20ième siècle and ont été produites par "Français et Emil Hermann rare violin shops". Le fonds contient également des livres de vente de l'atelier parisien et new-yorkais de Français et un petit nombre d'archives du magasin de Français à New-York. Il s'agit de quelques correspondances et de quelques documents de bureau provenant aussi bien du magasin de Hermann ou de Français.

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Accès et utilisation

Comment accéder aux originaux ?

Ce fonds est librement communicable, les chercheurs sont priés d'utiliser des gants pour voir cette collection.

Peut-on reproduire les originaux ?

Les droits d'auteur pour les photographies effectuée par Jacques Français sont détenus par la "Smithsonian Institutuion". La reproduction des originaux est autorisée, mais le "Archives Center" ne donne aucunes garanties sur les droits de reproduction concernant les photographies qui ne sont pas attribuée à Jacques Français.
Demande de reproduction par "Archives Center" : frais à prévoir pour tout usage commercial.

Langue des documents

  • allemand
  • anglais
  • français
  • italien

Écriture des documents

Notes sur la langue et l'écriture

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions reliés

Notes

Identifiant(s) alternatif(s)

Indexation nominative

Points d'accès sujets

Informations sur cette notice

Identifiant de la description

Identifiant du service responsable de la description

Règles et/ou conventions utilisées

Niveau d'élaboration

Niveau de détail

Date(s) de rédaction

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Instrument de recherche original en langue anglaise disponible à cette adresse : http://amhistory.si.edu/archives/d5872a.htm

Détail des données numériques

Objet numérique

Texte

Format

text/html

Taille du fichier

30.7 KiB

Zone des droits sur l'objet numérique (URI externe)

Zone des entrées

Tous droits d'utilisation et de réutilisation réservés aux Amis du Vieux Mirecourt-Regain - Conception STUDIO BS